A quel âge commence la calvitie ?

Plus connue sous le nom de calvitie, l’alopécie androgénétique se traduit par l’absence ou la perte de cheveux.

Plus fréquent chez les hommes, il s’agit d’un mal qui, en fonction des prédispositions génétiques de chaque personne, se manifeste à des âges différents.

La calvitie à l’adolescence

Peu inquiétante, elle intervient entre 14 ans et 18 ans.

A quel âge commence la calvitie

À l’adolescence, certaines personnes constatent qu’ils ont un filet de cheveux (une ligne) qui se creuse vers l’intérieur de leur crâne.

Le début de la puberté crée chez certains adolescents une perte d’environ 100 cheveux par jour.

Cependant, il n’y a rien d’alarmant, car la calvitie à cet âge n’est qu’une perte passagère de cheveux.

Il est donc possible de vous en débarrasser sans difficulté.

Il vous suffit de surveiller votre alimentation et d’utiliser des shampoings et lotions anti-chutes pour résoudre le problème.

Il est également possible d’opter pour des vitamines en particulier les compléments alimentaires.

La chute de cheveux après la puberté

Il n’est pas rare de voir des personnes se trouvant dans la tranche d’âge de 19 à 25 ans souffrir de la calvitie.

À cet âge, la perte de cheveux se manifeste de plusieurs manières.

Toutefois, vous remarquerez chez la majorité de ceux qui souffrent de la calvitie que le sommet de leur crâne est un peu clair.

Il en est de même pour la première moitié du crâne sur laquelle les cheveux ont une forme en U ou en M.

C’est également dans cette tranche d’âge que la ligne de perte de cheveux va jusqu’aux régions temporelles.

Aussi, les jeunes femmes perdent plus de 200 cheveux par jour à cet âge.

Contrairement à la calvitie à l’adolescence, l’alopécie androgénétique, lorsqu’elle n’est pas traitée peut s’aggraver.

Cela est dû au fait que les cheveux sont généralement fins et ne repoussent plus après leur chute.

Comme traitement, il est recommandé de mixer les lotions, poudres et shampoings anti-chutes.

Par ailleurs, vous aurez plus de chances de retrouver vos cheveux en évitant au maximum les opérations chirurgicales telles que les greffes de cheveux.

L’alopécie andro génétique entre 26 ans et 35 ans

C’est la tranche d’âge dans laquelle les signes de l’alopécie se font distinctement remarquer.

On constate chez l’homme la ligne de dégarnissement pileux en forme de M ou U.

À ce sujet, vous trouverez plus d’infos sur businessam.be.

Chez la femme par contre, la perte de cheveux s’accroît sans repousse.

Elle intervient généralement après l’accouchement ou après l’utilisation de contraceptif.

Parlant des solutions, il est recommandé aux hommes qui souffrent de ce mal de se raser totalement la tête.

Très pratique, cette coupe cache parfaitement la perte de cheveux.

Toutefois pour les personnes souhaitant garder leurs cheveux, il est possible de recourir à certaines opérations chirurgicales.

Les femmes quant à elles peuvent utiliser les perruques qui ont la capacité de cacher l’alopécie.

Vous pouvez aussi utiliser les lotions anti-chutes et faire un mixage avec le minoxidil.

La perte de cheveux après 35 ans

La calvitie est généralement très affirmée après l’âge de 35 ans.

La majorité des personnes souffrant de ce mal ont les golfes des tempes énormément dégarnis.

Les cheveux sont inexistants sur le vertex et le crâne est soit à moitié dégagé ou complètement vide.

Vous ne verrez les cheveux que sur les côtés près des oreilles chez les hommes.

En ce qui concerne la femme, la calvitie intervient à la ménopause.

En effet, cette étape de la vie de la femme engendre un dérèglement hormonal affectant la pousse des cheveux.

Cela provoque la disparition de plus de la moitié des cheveux.

Comme traitement, il est recommandé de faire appel aux spécialistes afin d’avoir un diagnostic et un traitement contrôlé.

Dans la majorité des cas, vous aurez recours à des vitamines, à des poudres anti-alopécie, des greffes, etc.

Vous savez désormais les tranches d’âge auxquelles on peut être atteint de calvitie.

SI vous vous retrouvez dans l’un de ces cas, n’hésitez pas à suivre les conseils susmentionnés.


Articles connexes :

Comment détendre le diaphragme chez la personne âgée ?

Chute de la tension artérielle chez la personne âgée ?