Chute de la tension artérielle chez la personne âgée ?

La chute de la pression artérielle est un phénomène qui touche souvent les personnes âgées.

Provoquée par de multiples facteurs, elle est souvent sans gravité même si l’avis d’un médecin est parfois nécessaire.

Une connaissance des symptômes et aussi des causes de la chute de la pression sanguine permet de prendre des dispositions nécessaires pour limiter les risques.

Chute de la tension artérielle chez la personne âgée

La chute de la tension artérielle, qu’est-ce que c’est ?

Médicalement connue sous le nom d’hypotension artérielle, la chute de la tension ou baisse de la tension, est une diminution significative de la pression du sang dans les artères.

Soulignons que la valeur normale de la pression artérielle est de 120/80 mm de mercure.

On parle aussi de baisse de la pression systolique, c’est-à-dire une baisse de l’afflux sanguin, lorsque le cœur se contracte.

Plus fréquente chez les personnes âgées, elle touche des millions de personnes dans le monde.

On distingue 3 types d’hypotension artérielle.

  • L’hypotension orthostatique est une forme d’hypotension qui se manifeste souvent lorsque la personne âgée passe trop rapidement de la position couchée ou accroupie vers une position debout.Ce changement de position provoque une sensation de vertige et de voile devant les yeux.Ceci est dû à une accumulation du sang dans les jambes entraînant une mauvaise circulation du sang vers le cerveau.
  • L’hypotension postprandiale qui se manifeste après la prise d’un repas très riche.La chute de la pression artérielle est la conséquence du fort afflux sanguin au niveau de l’estomac pour le processus de digestion.
  • L’hypotension intracrânienne est quant à elle causée par une diminution de la pression sanguine à l’intérieur du crâne.

Il est conseillé de consulter votre médecin pour des informations supplémentaires sur l’hypotension, mais également pour en savoir plus sur l’hypertension après 80 ans.

Les signes et les causes de l’hypotension chez la personne âgée

Chez la plupart des personnes âgées, l’hypotension se manifeste souvent par une accélération du rythme cardiaque.

Certaines personnes ont une sensation de vertige.

De plus, des malaises vagaux peuvent aussi subvenir.

Certains signes précurseurs comme une forte fatigue musculaire ou encore un bref évanouissement doivent très vite donner l’alarme.

Beaucoup de facteurs peuvent provoquer la chute de la tension chez les personnes âgées.

De la consommation d’alcool en passant par une grande déshydratation, les causes sont variées.

Une hémorragie importante, qu’elle soit interne ou externe, en entraînant une perte du volume sanguin, peut être aussi responsable de la chute de la tension artérielle chez les personnes âgées.

La prise de certains médicaments destinés à traiter les troubles de la dépression, de même que les anxiolytiques sont responsables de la chute de la tension.

De plus, les personnes âgées souffrant de diabète, d’hypothyroïdie ou de troubles cardiaques sont les plus exposées à l’hypotension artérielle.

Les précautions à prendre et traitement de l’hypotension chez la personne âgée

Il convient de vérifier régulièrement la tension artérielle des personnes âgées grâce au tensiomètre.

Boire suffisamment d’eau chaque jour (1,5 à 2 litres) ou encore réduire sa consommation d’alcool font partie des dispositions à prendre pour diminuer les risques de chute de la tension artérielle.

Aussi, lorsque vous êtes dans une position assise ou couchée, vous devez vous relever progressivement.

Évitez les sursauts même si vous vous sentez en forme.

Il est plus sage de reposer votre organisme quelques minutes avant de vous mettre à table.

Veillez à ménager votre corps au maximum pour que l’effort de digestion ne s’ajoute pas à d’autres efforts de votre métabolisme.

Ceci pourrait provoquer une chute de votre tension artérielle.

Le sel favorise la rétention d’eau.

Une alimentation salée est donc recommandée afin d’améliorer la pression sanguine.

Toutefois, il est important de contacter un médecin si vous sentez de la fatigue, des palpitations ou si vous êtes sujet à de brefs évanouissements.

Lui seul pourra diagnostiquer une hypotension et vous prescrire le traitement adéquat.


Articles connexes :

A quel âge commence la calvitie ?

Comment s’occuper d’une personne atteinte de Parkinson ?