Comment s’occuper d’une personne atteinte de Parkinson ?

Deux fois plus de cas de la maladie de Parkinson ont été recensés en 25 ans.

Ce trouble du système nerveux central affecte les mouvements et touche beaucoup plus les sujets âgés.

Lorsque la maladie atteint un niveau avancé, ces derniers ont besoin d’une assistance permanente.

Comment s’occuper d’une personne atteinte de Parkinson

Comment donc s’occuper d’une personne atteinte de Parkinson ?

Opter pour la téléassistance

Vivre à domicile avec la maladie de Parkinson est un véritable parcours du combattant, aussi bien pour le malade que pour le proche.

Lorsque vous vous retrouvez dans cette situation en tant que parent du malade, l’une des principales choses à faire est d’installer un système de téléassistance.

En effet, même avec toute la volonté du monde, surviendront des moments où vous serez bien obligé de laisser la personne seule.

Pourtant, avec la téléassistance, vous avez un œil sur elle tous les jours et toutes les heures.

En cas de malaise ou de chute, le malade atteint de Parkinson devra appuyer sur une montre ou une médaille qu’il porte en permanence.

Cette alerte sera transmise à une plateforme téléphonique et selon son degré d’urgence, vous pourrez être contacté en tant que proche.

Mieux, une intervention sera déclenchée pour porter assistance à votre parent.

Mettre à sa disposition du matériel adapté

Qui énonce la maladie de Parkinson fait aussi allusion au symptôme principal de l’affection.

Il s’agit des tremblements dans une main, et de tout le corps pour certaines personnes.

D’autres par contre sont confrontés à une raideur, une perte d’équilibre, etc.

Dès lors, l’une des meilleures choses à faire serait de vous équiper avec du matériel conforme afin de compenser le handicap moteur de votre proche.

Achetez donc du matériel technique, domotique et technologique.

Le matériel technique est composé d’un déambulateur, d’une canne, de barres d’appui ou d’un lève-personne.

Il ne faudra surtout pas oublier les audioprothèses et les protections absorbantes.

Quant au matériel domotique, il facilite la circulation au sein de la maison. Il regroupe des systèmes d’allumage automatique et une ouverture centralisée de vos volets roulants.

Enfin, le matériel technologique est celui qui se sert des technologies de l’information et de la communication pour aider une personne atteinte de Parkinson.

Il va des applications sur smartphone et tablette aux systèmes de géolocalisation.

Par ailleurs, le coût de chacun de ces équipements dépend de la sophistication de chacun.

Certains sont remboursés par l’Assurance Maladie.

À ce sujet, obtenez ici plus d’infos sur pour-les-personnes-agees.gouv.fr.

Organiser son transport

Si vivre à domicile avec une maladie ou un handicap peut être éprouvant pour une jeune personne, imaginez combien elle peut l’être encore pour une personne âgée.

Cette dernière est d’ailleurs obligée de se déplacer de temps à autre pour son suivi médical.

Si vous voulez lui faciliter la tâche, vous pourrez lui trouver des solutions de transport adapté.

Il peut s’agir du transport individuel sur demande ou des navettes.

Si vous le pouvez, n’hésitez pas à mettre à sa disposition des cartes de déplacement.

Ce sont par exemple la carte de stationnement, la carte priorité et la carte invalidité.

Celle-ci permet d’ailleurs de bénéficier d’avantages fiscaux et de réductions dans les transports.

Par ailleurs, la caisse d’Assurance Maladie de votre proche malade pourra lui rembourser ces frais de transport lorsque ceux-ci ont rapport avec des traitements ou des soins en lien avec la maladie.

L’aider à faire du sport

Le sport n’est pas réservé aux jeunes personnes uniquement.

Même les seniors peuvent pratiquer une activité physique.

La marche demeure toutefois l’activité la plus recommandée, car elle ne demande que très peu d’efforts.

Elle limite l’impact de la maladie et possède de nombreuses autres vertus thérapeutiques.

Le senior atteint de la maladie de Parkinson peut enfin s’intéresser à des groupes de soutien, fréquenter des associations et faire du yoga.

Vous savez désormais comment aider un proche de la maladie de Parkinson.

N’hésitez pas à appliquer les conseils susmentionnés pour le bien-être de votre proche.


Articles connexes :

Chute de la tension artérielle chez la personne âgée ?

Constipation chez la personne âgée : quelle solution naturelle ?