Constipation chez la personne âgée : quelle solution naturelle ?

Récurrente chez les personnes âgées, la constipation est loin d’être une situation plaisante.

Pouvant résulter d’une alimentation pauvre en fibre ou d’une consommation excessive de féculents, ce trouble digestif doit être traité le plutôt possible afin d’éviter toute complication.

Retrouvez ici quelques remèdes naturels pour y parvenir.

Constipation chez la personne âgée quelle solution naturelle

S’hydrater

La déshydratation est l’une des causes de la constipation chez les personnes âgées.

Boire suffisamment d’eau peut donc aider à réduire les douleurs ressenties.

Explicitement, cela peut aider à faciliter la digestion et donc empêcher vos selles de durcir.

En général, il est recommandé de boire environ 13 tasses d’eau par jour si vous êtes un homme et 9 tasses si vous êtes une femme.

Bien que l’eau soit votre meilleur allié dans de pareilles situations, privilégiez aussi d’autres boissons comme le café, le thé vert et le thé.

Cependant, toute boisson gazeuse est à éviter.

Consommer plus de fibres

Consommer suffisamment de fibres peut également vous aider à diminuer les douleurs à la constipation.

On note essentiellement deux catégories de fibres à savoir les fibres solubles et les fibres insolubles.

Les premières absorbent l’eau et ont donc l’avantage de favoriser des selles molles.

Quant aux fibres insolubles, elles ont pour particularité d’ajouter du volume à vos selles, ce qui permet de faciliter leur trajet dans le système digestif.

Pour les cas bénins de constipation, il est indiqué de consommer des aliments riches en fibres et faciles à digérer comme les bananes, les baies, l’avocat ou encore les pruneaux.

Privilégiez également la consommation des légumes et des fruits.

Vous trouverez plus d’infos sur altheaprovence.

Faire des exercices physiques régulièrement

Les exercices sportifs peuvent paraître complexes pour les séniors, mais ils constituent une solution pour traiter la constipation.

Le simple fait de marcher peut aider à stimuler votre côlon et les muscles de vos intestins.

En réalité, tout mouvement physique influence positivement les intestins et participe de ce fait à la bonne digestion.

Faire du sport votre routine vous sera grandement bénéfique.

Pour faire simple, essayer de faire 30 minute de marche par jour.

Le but est d’être régulier, fixez-vous donc un objectif pour y parvenir.

Consommer de magnésium

Consommer plus de magnésium peut aider à traiter le mal dont vous souffrez.

Le magnésium fonctionne en effet comme des laxatifs osmotiques.

Autrement dit, il a l’avantage d’absorber de l’eau dans votre système digestif.

Dans ce sens, il aide à ramollir vos selles.

Les capsules ou compléments de magnésium sont disponibles dans les magasins d’aliments naturels.

La majorité des aliments riches en magnésium sont tout aussi riches en fibres.

Il s’agit par exemple des aliments comme les légumes-feuilles foncés et les grains entiers sont aussi reconnus pour contenir les deux éléments.

Prendre le séné

Avec ses nombreuses vertus, le séné s’avère un remède très efficace contre la constipation.

Il s’agit en réalité d’un laxatif à base de plantes naturelles permettant de stimuler les nerfs de l’intestin et donc d’accélérer les selles.

Sans véritable danger pour les personnes adultes, il aide à faire disparaître les symptômes liés à la constipation après quelques jours.

Consommer plus de pruneaux

Plusieurs personnes témoignent de l’efficacité des pruneaux contre la constipation, en particulier chez les séniors.

Il s’agit en fait d’une des solutions naturelles les plus accessibles.

En plus de renfermer des fibres essentielles, les pruneaux contiennent également du sorbitol.

Ce dernier est un alcool de sucre qui agit comme un laxatif.

Vous avez désormais toute une liste de solutions naturelles pour traiter la constipation, et ce, de manière efficace.

Les mettre en application vous fera sans doute le plus grand bien.

Toutefois, si le mal persiste, l’idéal serait de faire appel à un médecin.

Logiquement, cela vous permettra de limiter d’éventuelles complications.


Articles connexes :

Comment s’occuper d’une personne atteinte de Parkinson ?

Est-ce que la vieillesse peut déclencher une maladie auto-immune ?